[session : D3BECE63-B5C1-45E8-A338-6D92B64D6D82]
24/08/2019 16:39
Textes Réglementaires
Economie & Développement
Jeunesse & Sports
Mauritanie
Education
ITC
Santé - Nutrition
Agriculture
Environnement
Bonne Gouvernance
Tourisme
Sécurité sociale
Femme & Développement
Autres Documents
Petrole & Energie
 
             
 
         
 
  Environnement  
     
Désertification & Reboisement
La Pollution
Changement climatique

 

La 2ème phase du reboisement au secteur 7 se poursuit au nord de la capitale  

La 2ème phase du reboisement mise en oeuvre par le ministère chargé de l'environnement dans le cadre du programme spécial de protection de la ville de Nouakchott de l'avancée des sables et de l'incursion marine s'est poursuivie samedi au secteur 7 au nord de la capitale.
Dans ce cadre, le secteur 7 a connu des opérations d'implantation de plusieurs sortes d'arbres locaux exécutées par les fonctionnaires et agents des ministères de la justice; de l'intérieur et de la décentralisation et des affaires étrangères et de la coopération sous la supervision des cadres et techniciens du projet.
Selon les responsables du programme, la superficie à reboiser aujourd'hui dans ce secteur doit atteindre 240 hectares avec une moyenne de 400 arbustes par hectare, soit 10 000 plants.
La plantation de ces arbustes a été marquée par la faiblesse de l'afflux au cours des 1ères heures de la journée avant que les choses ne s'améliorent par la suite vers 9 heures avec l'arrivée du staff de la protection civile dont les éléments ont planté des centaines d'arbustes.
L'équipe de l'Agence Mauritanienne d'Information a constaté sur place une amélioration dans la mobilisation des populations sur la manière de planter et la logistique rendue disponible pour le transport des citoyens en vue de participer aux opérations.
L'équipe a, en outre, remarqué la difficulté d'approvisionnement en eau notamment la partie retranchée du secteur dont les dunes vont de 20 à 30 mètres de hauteur. D'où le recours, non pas aux citernes ainsi paralysées, mais tout simplement au transport de bidons.
De même, l'absence de pistes ou de passages pouvant être empruntés a conduit certaines voitures à passer à travers les ceintures de fixation mécanique réalisées au niveau du secteur.
M. Ba Mody Diakité, coordinateur du programme a souligné à l'AMI que l'opération a coincidé cette année avec le déficit pluviométrique, ce qui a entraîné une demande accrue en eau.
Il a noté qu'un seul arbuste consomme entre 10 et 20 litres d'eau d'où la forte demande étant donné le grand nombre d'arbustes à planter.
Il a ajouté que le relief de la zone représente une autre difficulté devant l'exécution de l'opération surtout que des parties de ce secteur sont inaccessibles sauf aux voitures "Unimog" qui transportent les plants et les bidons d'eau.
Le coordinateur a également fait remarquer que l'opération de reboisement se déroule suivant le programme fixé et selon la répartition par ministère des différentes superficies.
Et de préciser que des superficies au niveau des moughataa de Nouakchott seront reboisées dans une opération impliquant les organisations de la société civile.
M. Diakité a attiré l'attention sur le fait que le projet manque de moyens logistiques notamment des voiture 4X4 pouvant atteindre les endroits inaccessibles des secteurs à reboiser et assurant le transport du matériel en plus de problèmes au niveau de l'organisation qu'il est au demeurant possible de surmonter.
Notons que le programme spécial de protection de la ville de Nouakchott vise la plantation d'un million cent mille arbustes sur une superficie atteignant 2000 hectares sur 4 ans.
 

 
Source: AMI/PMD  

 
   

Votre commentaire
 
Nom
Email
Commentaire
 



Tous droits réservés 2008 Portail Mauritanien du Développement
Tel : 44 48 03 42 - 22 03 39 92 - Fax 525 30 23 - BP 4938
Email : medahab@gmail.com
Email : minizeini2012@gmail.com
Nombre de tous les visiteurs : 16573545
Nombre de visiteur en ligne : 585

Powered By: MajorSystems