[session : AC0C25A7-D266-4AB0-B340-B77C642C0280]
21/08/2019 14:33
Textes Réglementaires
Economie & Développement
Jeunesse & Sports
Mauritanie
Education
ITC
Santé - Nutrition
Agriculture
Environnement
Bonne Gouvernance
Tourisme
Sécurité sociale
Femme & Développement
Autres Documents
Petrole & Energie
 
             
 
         
 
  ITC  
     
Les technologies de Communication
Les Technologies de l'information
Nouveautés technologiques
Les acteurs en NTIC

 

Signature d'un contrat portant sur la participation de la Mauritanie au projet du câble sous marin des communications internationales  

Le ministre de l'emploi, de la formation professionnelle et des technologies nouvelles, M. Mohamed ould Khouna a supervisé, samedi à Paris, une cérémonie au cours de laquelle un contrat portant sur la participation de la Mauritanie au projet du cable sous marin pour les communications internationales reliant l'Europe et l'Afrique a été signé.

L'accord a été signé par le directeur général de la société Alcatel Lucent, chargée de l'exécution du projet et M. Moustapha Ould Abdallah, directeur général de la Mauripost qui est l'administrateur gérant du regroupement d'utilité économique appelé " Mauritanienne pour les communications internationales", créé récemment dans le but d'installer et de gérer ce câble.

La cérémonie de siganture s'est aussi déroulée en présence des directeurs généraux de Mauritel, Mattel, Chinguittel et BSA, sociétés actionnaires dans le regroupement auquel l'Etat mauritanien participe aussi, à travers Mauripost, à hauteur de 35% du financement.

Le coût global de ce projet est de 25 millions de dollars américains, soit près de 7 milliards d'ouguiyas, avec une garantie de l'Etat mauritanien.

Ce cable formé de fibres optiques relie 22 Etats ouvrant sur l'océan Atlantique et s'étend sur 16 000 km.

Ce projet est de nature à accroître de 40 fois la capacité disponible du débit des informations. Il est aussi de nature à assurer la fluidité des communications internationales de et vers la Mauritanie permettant ainsi une baisse sensible des tarifs.

Le gouvernement Mauritanien avait décidé, au cours des réuinions du conseil des ministres les 11 mars et 20 mai 2010, la participation du pays à ce projet pour des raisons relatives à la souverainété, à la sécurité et à la nécessité de développer les communications internationales et l'économie numérique.

 
Source: AMI/PMD  

 
   

Votre commentaire
 
Nom
Email
Commentaire
 



Tous droits réservés 2008 Portail Mauritanien du Développement
Tel : 44 48 03 42 - 22 03 39 92 - Fax 525 30 23 - BP 4938
Email : medahab@gmail.com
Email : minizeini2012@gmail.com
Nombre de tous les visiteurs : 16538108
Nombre de visiteur en ligne : 145

Powered By: MajorSystems