[session : 5959F238-9404-4F9C-B202-D742B2CCAAFB]
19/11/2019 06:46
Textes Réglementaires
Economie & Développement
Jeunesse & Sports
Mauritanie
Education
ITC
Santé - Nutrition
Agriculture
Environnement
Bonne Gouvernance
Tourisme
Sécurité sociale
Femme & Développement
Autres Documents
Petrole & Energie
 
             
 
         
 
  Femme & Développement  
     
Petite enfance
Femme & Coutumes
Femme & Santé
Femme & Politique
Droits de femmes
Femme & Societé

 

BIT:Les efforts contre le travail des enfants se sont relâchés dans le monde  

BIT:Les efforts contre le travail des enfants se sont relâchés dans le monde
Les efforts pour réduire le nombre d'enfants travaillant dans le monde se sont "relâchés" entre 2004 et 2008, n'aboutissant qu'à une baisse de 3% de leur nombre durant cette période, selon un rapport du Bureau international du travail (BIT) publié samedi.
Le BIT s'inquiète de notamment la progression du travail infantile en Afrique subsaharienne où un enfant sur quatre est employé, le privant d'accès à une scolarisation normale. Le document diffusé à la veille d'une Conférence mondiale sur le thème organisée à La Haye, révèle que 215 millions d'enfants étaient économiquement actifs en 2008, contre 222 millions en 2004 et 245,5 millions en 2000. Il constate également que 115 millions d'enfants ayant entre 5 et 17 ans restent soumis aux pires formes de travail, mettant en péril leur santé et leur sécurité. Parmi les quelques progrès malgré
tout enregistrés ces dernières années, le nombre de filles travaillant a globalement marqué le pas, reculant de 15% et même de 24% pour celles soumises à des travaux dangereux.
Par ailleurs, les petits travailleurs âgés de 5 à 14 ans sont également moins nombreux (-10%) et moins fortement soumis à des travaux dangereux (-31 %).
Ces améliorations sont toutefois entachées par la progression de 7% de l'emploi des garçons (127,7 mil-lions) ainsi que par la situation "alarmante" des 15-17 ans, dont l'emploi, souvent légal, a bondi de 20% à 62 millions, selon le BIT. La région "Asie-Pacifique" reste celle où le plus grand nombre d'enfants travaillent (113,6 millions) en dépit de récents progrès. En Afrique, dans certains pays comme le Mali, "plus de la moitié des enfants travaillent", a précisé devant la presse un responsable du
Programme international pour l'abolition du travail des enfants (IPEC) au BIT, Frank Hagemann. L'agriculture demeure le secteur qui emploie le plus d'enfants (60%), ainsi que celui des services (25,6%) puis plus faiblement l'industrie (7,0%). Mais la grande majorité ne rémunère pas ces employés, 80% des enfants travaillant dans le monde n'étant pas payés selon le BIT.
Alors qu'en 2006 l'agence onusi-enne s'était fixée pour objectif d'éliminer les pires formes de travail des enfants d'ici 2016, "les progrès sont irréguliers: ni assez rapides, ni suffisamment étendus pour atteindre les buts que nous nous sommes fixés", a reconnu le secrétaire général du BIT Juan Somavia, cité dans un communiqué. "Nous devons faire de nouveaux efforts à grande échelle. La situation exige une campagne redynamisée", a-t-il souligné.

 
Source: AMI/PMD  

 
   

Votre commentaire
 
Nom
Email
Commentaire
 



Tous droits réservés 2008 Portail Mauritanien du Développement
Tel : 44 48 03 42 - 22 03 39 92 - Fax 525 30 23 - BP 4938
Email : medahab@gmail.com
Email : minizeini2012@gmail.com
Nombre de tous les visiteurs : 15671618
Nombre de visiteur en ligne : 300

Powered By: MajorSystems