[session : CF037268-B921-4B92-8963-DAE524B73C35]
20/08/2019 21:24
Textes Réglementaires
Economie & Développement
Jeunesse & Sports
Mauritanie
Education
ITC
Santé - Nutrition
Agriculture
Environnement
Bonne Gouvernance
Tourisme
Sécurité sociale
Femme & Développement
Autres Documents
Petrole & Energie
 
             
 
         
 
  Femme & Développement  
     
Petite enfance
Femme & Coutumes
Femme & Santé
Femme & Politique
Droits de femmes
Femme & Societé

 

Nouakchott : Séminaire sur les réserves contre convention de l'ONU sur toutes les formes de discrimination contre la femme  

Un séminaire, organisé par le forum " pensée islamique et dialogue des cultures " avec le concours du FNUAP sur les réserves portées à l'égard de la convention des nations unies contre toutes les formes de discrimination contre la femme, s'est ouvert dimanche dans les locaux du centre de promotion féminine de Nouakchott.

Supervisant l'évènement, Mme Moulaty Mint El Moktar, ministre des affaires sociales, de l'enfance et de la famille a rappelé que la Mauritanie avait ratifié la convention des nations unies de lutte contre toutes les formes de discrimination à l'égard de la femme et comme tous les autres pays musulmans met des réserves sous tous les volets en contradiction avec les percepts et règles islamiques.

Et d'ajouter le rapport préliminaire de la Mauritanie avait été discuté après la ratification de la convention en 2007, soulignant qu'une commission chargée du suivi de l'application des recommandations issues de ce débat a été mise sur pied.

Mme la ministre a ,encore,précisé que l'examen de la convention au cours de cette rencontra permettra de dégager un consensus les aspects en contradiction avec le charia islamique et les soumettre en suite sous réserves.

Elle a, enfin, précisé que le gouvernement du premier ministre, conformément aux orientations du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, n'épargnera aucun effort pour préserver les droits de l'homme et la cohésion sociale de façon à garantir la participation des franges sociales exclues à l'effort de développement.

De son côté, le secrétaire général de l'association des Oulémas de Mauritanie, M. Hamden Ould Tah a précisé que ce séminaire vise à adapter les enseignements modernes à l'esprit d'ouverture et tolérance de la charia islamique, précisant que l'examen du texte de la convention par un groupe des érudits permettra de valider tout ce qui ne constitue pas un préjudice à l'Islam et le contenir dans un rapport qui sera soumis au ministère des affaires sociales.

Pour sa part, le secrétaire général du forum de la pensée islamique et dialogue des cultures, M. Cheikh Ould Zein a hautement apprécié la confiance que place le Président de la République aux oulémas et imams afin qu'ils puissent donner leur avis sur toutes les questions intéressant la société et l'Etat.

Et d'ajouter que les axes majeurs t la Charia islamique se focalisent pour l'essentiel sur l'acceptation et l'adaptation de tout ce qui sert de nature l'intérêt général des musulmans.

La convention a été ratifiée par l'assemblée générale des nations unies le 18 septembre 1979, soumise à l'approbation des Etats le 1er mars 1980 et ratifié depuis cette date jusqu'au 31 mai 1987 soixante trois pays.

Ont assisté à la cérémonie d'ouverture les ministres de la justice et des affaires islamiques ainsi que le commissaire aux droits de l'homme, à l'action humanitaire et aux relations avec la société civile.

 
Source: AMI/PMD  

 
   

Votre commentaire
 
Nom
Email
Commentaire
 



Tous droits réservés 2008 Portail Mauritanien du Développement
Tel : 44 48 03 42 - 22 03 39 92 - Fax 525 30 23 - BP 4938
Email : medahab@gmail.com
Email : minizeini2012@gmail.com
Nombre de tous les visiteurs : 16534794
Nombre de visiteur en ligne : 138

Powered By: MajorSystems