[session : BB0EFB72-F9A5-4410-9231-3FD5639F9E30]
19/11/2019 06:46
Textes Réglementaires
Economie & Développement
Jeunesse & Sports
Mauritanie
Education
ITC
Santé - Nutrition
Agriculture
Environnement
Bonne Gouvernance
Tourisme
Sécurité sociale
Femme & Développement
Autres Documents
Petrole & Energie
 
             
 
         
 
  Femme & Développement  
     
Petite enfance
Femme & Coutumes
Femme & Santé
Femme & Politique
Droits de femmes
Femme & Societé

 

L'Association des femmes chefs de ménage organise une journée de formation sur la violence contre la femmes  

 L'Association des femmes chef de ménage a organisé ce lundi à Nouakchott, en collaboration avec le PNUD, une journée de formation sur le phénomène de la violence contre la femmes.

Cette formation profite à 30 personnes dont des magistrats, des avocats, des auxiliaires de l'Etat et des représentants des organisations de la société civile.

Mme Aminetou Mint El Moktar, présidente de l'association des femmes chefs de ménage a indiqué que cette journée vise à sensibiliser les parties prenantes sur le danger de ce phénomène afin d'encourager chez les participants, une meilleure appréhension des problèmes des femmes et notamment des questions de la violence contre elles et partant, de promouvoir le respect des lois traitant de ces questions et particulièrement les conventions internationales ratifiées par la Mauritanie.

Elle a ajouté que son association oeuvre, dans le cadre des droits de l'homme d'une manière générale, et de ceux de la femme en particulier, à diagnostiquer les formes de violence dont sont victimes les femmes. Mais, fait-elle remarquer, cette organisation fait face à certaines difficultés lorqu'elle pose les problèmes au niveau de la police et devant la justice sollicitant le concours de tous pour atténuer ce phénomène et ses répercussions négatives sur la femme mauritanienne.

Elle a indiqué que l'association dispose d'un centre d'accueil dans la moughataa d'Arafat qui reçoit les femmes victimes de divorce et d'éclatement des foyers notant que le viol est devenu un phénomène très répandu en milieu rural.

Mme Aminetou Mint El Moktar a précisé que la femme subit différentes pratiques inhumaines qui sont de nature à faire augmenter la violence à la fois physique et morale au sein de notre milieu social. Et d'appeler à la création de programmes de sensibilisation où tous participent afin de relever les défis posés.

Au cours de cette journée de formation, des exposés, axés sur le diagnostic de de la violence contre les femmes, ont été présentés mais aussi des propositions sur les solutions préconisées.

 
Source: AMI/PMD  

 
   

Votre commentaire
 
Nom
Email
Commentaire
 



Tous droits réservés 2008 Portail Mauritanien du Développement
Tel : 44 48 03 42 - 22 03 39 92 - Fax 525 30 23 - BP 4938
Email : medahab@gmail.com
Email : minizeini2012@gmail.com
Nombre de tous les visiteurs : 15671616
Nombre de visiteur en ligne : 301

Powered By: MajorSystems