[session : 7E3E257B-5CF9-4C61-812F-987C7E3EBAC6]
10/12/2019 02:45
Textes Réglementaires
Economie & Développement
Jeunesse & Sports
Mauritanie
Education
ITC
Santé - Nutrition
Agriculture
Environnement
Bonne Gouvernance
Tourisme
Sécurité sociale
Femme & Développement
Autres Documents
Petrole & Energie
 
             
 
         
 
  Mauritanie  
     
Gouvernement
Culture et Societé
Carte geographique
Climat
Démographie

 

Réunion préparatoire du festival des villes anciennes  

La commission ministérielle chargée de la préparation du festival annuel des villes anciennes, s'est réunie mardi, au ministère de ll'intérieur et de la décentralisation à Nouakchott.
Le festival, organisé sur ordre du Président de la République M. Mohamed Ould Abdel Aziz, se tiendra annuellement et à tour de rôle dans les quatre villes Chinguitty, Ouadane, Oualata et Tichitt. La date de cet événement doit correspondre à la seconde décade du mois d'El Mouloud, anniversaire de la naissance du Prophète Mohamed (PSL).
Les membres de ladite commission présidée par Mme la ministre de la culture, de la jeunesse et des sports, sont les ministères de l'intérieur et de décentralisation; des finances; de l'habitat, de l'urbanisme et de l'aménagement du territoire; du commerce, de l'artisanat et du tourisme et de la communication et des relations avec le parlement.
La commission ministérielle a examiné au cours de sa réunion la démarche à suivre dans la préparation du festival, les moyens appropriés pour sa réussite et la réalisation des objectifs pour lesquels il a été organisé.
La commission a décidé de former un comité technique, présidé par le directeur général de l'institut des anciennes villes, chargé d'examiner les cadres juridique et organisationnel du festival, ainsi que de l'exécution du plan urbain de restauration des villes concernées, permettant la sauvegarde de leurs spécificités architecturales.
Mme la ministre de la culture, de la jeunesse et des sports, qui préside la commission ministérielle, a précisé, dans une déclaration à l'AMI, que le but de la réunion d'aujourd'hui "est d'avoir une vision globale, pour assurer une bonne organisation du festival, de nature à garantir la réalisation des objectifs pour lesquels il a été créé".
Elle a indiqué également que le Président de la République a pris un ensemble de mesures nécessaires "pour que ces villes anciennes gardent leur renommée à l'extérieur; après avoir été sur le point d'être rayées de la liste du patrimoine humanitaire mondial" a-t-elle ajouté.
Mme la ministre a souligné aussi, que parmi les mesures prises dans ce sens, la création d'un fonds de restauration et d'urbanisation des villes, ainsi que l'organisation d'un festival annuel, destiné à promouvoir tous les aspects physiques et immatériels de leur patrimoine. "Le festival, dont les échos seront réservés à l'urbanisation de ces villes, comportera des expositions et verra la création de musées locaux propres à chaque ville," a-t-elle dit, indiquant que les élus locaux et les habitants seront impliqués à ces réalisations, "ce qui permettra de sauver ces anciennes villes, ayant souffert de la négligence depuis plusieurs décennies" a-t-elle souligné.
Elle a poursuivi en indiquant que ce festival sera organisé chaque année, du 12 au 19 du Mouloud, avec, au préalable, un classement des villes d'accueil, obtenu par tirage au sort, durant les 4 premiers tours.
"Il est attendu que cette manifestation annuelle constitue une occasion pour valoriser tous les aspects physiques et immatériels de villes, du rôle culturel, commercial et scientifique joué depuis sa création, il y a de nombreux siècles " a-t-elle poursuivi, précisant que " le festival permettra en outre, l'encouragement des activités culturelles, sportives, sociales et économiques, et par conséquent l'amélioration des conditions de vie des populations des anciennes villes".
Les organisateurs du festival attendent qu'il représente une occasion pour attirer plus d'organisations internationales spécialisées comme l'UNESCO, l'ALESCO et l'ISESCO, qui s'impliquent dans les actions de sauvegarde du patrimoine mondial.
Il est également souhaité que le festival devienne avec le temps, une opportunité de rencontre entre les chercheurs, les historiens, les artistes et tous les acteurs interessés par l'histoire, la culture et le patrimoine.
 

 
Source: AMI/PMD  

 
   

Votre commentaire
 
Nom
Email
Commentaire
 



Tous droits réservés 2008 Portail Mauritanien du Développement
Tel : 44 48 03 42 - 22 03 39 92 - Fax 525 30 23 - BP 4938
Email : medahab@gmail.com
Email : minizeini2012@gmail.com
Nombre de tous les visiteurs : 16016012
Nombre de visiteur en ligne : 346

Powered By: MajorSystems