[session : DFB86B01-17C2-44A0-8540-393B40A92F0B]
22/09/2019 21:32
Textes Réglementaires
Economie & Développement
Jeunesse & Sports
Mauritanie
Education
ITC
Santé - Nutrition
Agriculture
Environnement
Bonne Gouvernance
Tourisme
Sécurité sociale
Femme & Développement
Autres Documents
Petrole & Energie
 
             
 
         
 
  Petrole & Energie  
     
Petrole & Energie

 

Electrification : 5384 systèmes solaires dans plus de 200 localités du pays  

 L'Agence de Développement de l'Electrification Rurale (ADER) exécute actuellement un programme visant la mise en place de 4000 foyers d'énergie solaire au centre et dans le sud du pays (les deux Hodhs, l'Assaba, le Tagant et le Brakna).
L'intérêt, accordé par les pouvoirs publics à la production d'énergie so¬laire en zone rurale, se reflète à travers les programmes mis en oeuvre par le ministère de l'Hydraulique et de l'Energie.
En effet, l'énergie solaire est disponible en moyenne pendant 10 et 14 heures par jour, selon les saisons. Elle représente aussi le meilleur moyen d'apporter une solution, à des coûts raisonnables, au problème de l'électrification des zones rurales et des localités enclavées ou éloignées des centres urbains dotées de réseaux de production et de distribution électrique.
Les efforts entrepris dans ce cadre ont permis jusqu'à présent de mettre en place 5284 systèmes solaires au profit de 218 localités au niveau des wilayas de l'Adrar, du Trarza, de Dakhlet Nouadhibou, de l'Inchiri, du Brakna et du Hodh El Gharby, auxquels s'ajoute la mise en place d'autres programmes similaires.
Pour édifier le lecteur sur ce sujet, l'Agence Mauritanienne d'Information s'est entretenue avec M. Fall Youba Ould Taleb, directeur technique de l'Agence de développement de l'électrification rurale (ADER) qui a indiqué que son établissement a mis en. place plus de 5384 systèmes d'éner¬gie solaire dans 218 localités et électrifié 8 villes à travers des réseaux électriques fonctionnant, à des moteurs Diesel au profit de 1730 abonnés à R'Kiz, Mederdra, Keur Macène, Ouadane, Aoujeft, Ain Ehel Taya, Tiguint et Nouamghar. Il a précisé que la gestion de ces réseaux a été confiée à des établissements privés sélectionnés par des appels d'offre lancés par l'autorité de Régulation.
M. Fall Youba Ould Taleb a également ajouté que l'ADER exécute ac¬tuellement un programme visant à mettre en place 4000 foyers d'énergie solaire au centre et au sud du pays (les deux Hodhs, l'Assaba, le Tagant et le Brakna), soulignant que 50% des travaux ont été achevés.
Répondant à une question relative aux méthodes adoptées par l'ADER dans la mise en place des systèmes d'énergie solaire, le directeur technique de l'Agence a précisé que celle-ci dispose de deux types de systèmes, l'un connu sous le nom de système à 20 watts et le second est dit système à 50 watts.
Chacun des deux systèmes comporte un module, un régulateur, une bat¬terie de stockage d'énergie solaire ainsi que des ampoules d'éclairage et d'autres équipements.
Il a aussi remarqué que le 1er système permet d'éclairer deux pièces, alors que le second assure l'éclairage de 4 pièces, ajoutant que les deux systèmes peuvent assurer le fonctionnement des radios, des téléviseurs en noir et blanc et aussi servir à recharger les téléphones portables.
M. Fall Youba Ould Taleb a ajouté que datis la fourniture de ses presta¬tions, l'ADER suit un système de contrat, précisant que l'Agence procède à la signature d'un contrat d'une durée de 24 mois avec le bénéficiaire durant lesquels, elle met en place le système en contrepartie d'une somme versée par le bénéficiaire et un engagement de réparation par l'Agence. Au terme de cette période, le système devient propriété du bénéficiaire.
Le directeur technique a souligné que ce système a permis de transférer la propriété de 2883 systèmes d'énergie solaire aux bénéficiaires.
Dans le souci de pérenniser ses prestations, l'ADER assure une forma¬tion continue pour les agents techniques locaux pour la mainteqance et la promotion de technique des systèmes solaires en milieu rural, et ce, en concertation avec les populations qui désignent l'agent technique chargé de la supervision du système pendant la durée du contrat. L'agent bénéficie de 10% des recouvrements, ce qui a permis de créer 200 emplois pour des gestionnaires agréés auprès de l'ADER.
Joint par l'AMI, Mohamed Ould Boueta, un des bénéficiaires résidant dans la localité de Guimi (Brakna), s'est félicité des prestations de l'ADER en matière d'énergie solaire.
Il a également émis le voeu de voir ces prestations s'étendre dans sa localité et en milieu rural en général, en raison de ses avantages et de ses coûts négligeables en comparaison à ceux de l'électricité en milieu urbain.
Mohamed Lemine Ould Mohamed Ivlahmotid

 
Source: AMI/PMD  

 
   

Votre commentaire
 
Nom
Email
Commentaire
 



Tous droits réservés 2008 Portail Mauritanien du Développement
Tel : 44 48 03 42 - 22 03 39 92 - Fax 525 30 23 - BP 4938
Email : medahab@gmail.com
Email : minizeini2012@gmail.com
Nombre de tous les visiteurs : 17148975
Nombre de visiteur en ligne : 309

Powered By: MajorSystems