[session : 8F991B15-3D3B-460F-9653-0A7E71BC0633]
13/12/2019 01:16
Textes Réglementaires
Economie & Développement
Jeunesse & Sports
Mauritanie
Education
ITC
Santé - Nutrition
Agriculture
Environnement
Bonne Gouvernance
Tourisme
Sécurité sociale
Femme & Développement
Autres Documents
Petrole & Energie
 
             
 
         
 
  Petrole & Energie  
     
Petrole & Energie

 

Restitution de la stratégie de redressement du secteur de l'électricité et de la SOMELEC  

Les travaux de l'atelier de restitution de la stratégie de redressement du secteur de l'électricité et de la SOMELEC ont été lancés mercredi matin au palais des congrès de Nouakchott.

Financée par le fonds fiduciaire (PPIAF) (Public Private Infrastructure Advisory Facility) qui est un secteur de la BM voué à l'appui des infrastructures du publiques et du privées, cette étude porte sur l'analyse du secteur de l'électricité, le diagnostic de la SOMELEC, l'analyse de son plan de redressement ainsi que des recommandations, un plan d'action et un calendrier de mise en oeuvre.

Le ministre de l'énergie et du pétrole, M. Wane Ibrahima Lamine a indiqué, à cette occasion, que le redressement du secteur de l'énergie s'inscrit dans le cadre des préoccupations du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz qui fait de l'amélioration des conditions de vie des populations une constante de l'action du gouvernement.

Il a également réaffirmé que l'élaboration du plan de redressement du secteur de l'électricité, dont les résultats sont soumis à l'expertise d'aujourd'hui, constitue le point de départ d'un processus qui ne saurait aboutir sans l'apport de tous, ajoutant que, compte tenu de la situation critique de la SOMELEC en particulier, le gouvernement a déjà mis en oeuvre un certain nombre de mesures d'urgence depuis l'avènement de la Mauritanie nouvelle.

M. Wane Ibrahima Lamine a aussi noté qu'en plus des efforts internes de rationalisation de la gestion administrative, technique et commerciale, l'Etat a initié, avec l'aide de ses partenaires et sur ses fonds propres, d'importants programmes d'investissement pour améliorer la capacité de production et d'évacuation, en particulier à Nouakchott et à Nouadhibou.

Ces efforts, a-t-il poursuivi, seront poursuivis et généralisés à l'ensemble du territoire national et les actions de redressement entreprises couvrent des aspects stratégiques, institutionnels, organisationnels, techniques et financiers, précisant que, pour améliorer la situation financière du secteur, le gouvernement s'est attelé à l'étude d'un plan de résorption des dettes et d'un plan de recapitalisation de la SOMELEC, à l'élaboration de mécanismes de financement de l'électrification rurale et de gestion optimale des délégations de service.
 Auparavant, Mme Salamata Bal avait réaffirmé au nom du représentant résident de la Banque Mondiale (BM) que la disponibilité et l'accès à une électricité fiable représentent des conditions fondamentales du développement de l'économie mauritanienne ainsi que la corrélation directe entre la compétitivité des entreprises, l'amélioration des conditions de vie des populations et l'électrification sont quelques unes des raisons de l'implication soutenue de la BM dans ce secteur.

Elle a également ajouté que l'Etat, conscient de la contribution du secteur dans la croissance économique, mais aussi des difficultés traversées, avait initié un processus de redressement sectoriel depuis quelques années, précisant que le secteur continue de souffrir de nombreuses lacunes et disfonctionnements.

Mme Salamata Bal a aussi réaffirmé que l'institution financière internationale soutient les efforts du gouvernement visant à redresser le secteur de l'électricité, indiquant que c'est dans ce but que nous avons répondu à la demande d'appui du gouvernement visant à rendre la SOMELEC plus performante aussi bien au niveau technique que financier.

Les participants auront à examiner au cours de cette journée les différentes composantes de cette stratégie et proposer des recommandations.

La cérémonie d'ouverture de l'atelier s'est déroulée en présence du ministre des affaires économiques et du développement, M. Sidi Ould Tah, du ministre des finances, M. Ahmed Ould Moulaye Ahmed, du commissaire à la promotion des investissements, M. Hbibi Ould Ham, du directeur général de la SOMELEC, de son directeur général adjoint et de plusieurs responsables desdits départements.

 
Source: AMI/PMD  

 
   

Votre commentaire
 
Nom
Email
Commentaire
 



Tous droits réservés 2008 Portail Mauritanien du Développement
Tel : 44 48 03 42 - 22 03 39 92 - Fax 525 30 23 - BP 4938
Email : medahab@gmail.com
Email : minizeini2012@gmail.com
Nombre de tous les visiteurs : 16046834
Nombre de visiteur en ligne : 391

Powered By: MajorSystems